Voyager pas cher au Japon

Il est tout à fait possible de s'en sortir au Japon avec un petit budget. Voici quelques astuces pour voyager pas cher.

Vous n'avez pas un budget très important, mais vous souhaitez partir découvrir le Japon ? Qu'à cela ne tienne ! Voici quelques astuces pour tenir un budget un peu serré.

1 - Prendre ses billets d'avion à l'avance

Lorsque l'on s'envole pour le Japon, un des postes de dépenses le plus important est l'achat du billet d'avion. Alors n'hésitez pas à vous y prendre à l'avance, vous bénéficierez de tarifs plus avantageux que si vous vous y prenez à la dernière minute.

Vous pouvez également choisir des vols avec escales, qui sont souvent moins chers que les vols directs.

2 - Bien choisir sa période de voyage

Le meilleur moyen d'éviter de dépenser trop d'argent pour son voyage : bien choisir la période où l'on part.

Il est donc conseillé d'éviter autant que possible :

-    les périodes de vacances scolaires françaises,
-    les périodes de congé japonais : la Golden week début mai et Obon, à la mi-août,
-    la période de floraison des cerisiers, fin mars, début avril.

En plus de payer moins cher vos billets et logements, vous profiterez d'un séjour plus au calme, loin des foules de touristes. Nous avons répertorié de façon plus détaillé les meilleurs moments pour partir en voyage au Japon

3 - S'approvisionner dans les konbini

Vous ne souhaitez pas manger au restaurant tous les midis ? Même si l'on trouve des endroits où se restaurer pour pas trop cher, vous pouvez aussi miser sur les konbini. Dans ces petits supermarchés ouverts 24h/24 et 7jours/7 vous y trouverez tout un tas de choses pour déjeuner ou dîner pas cher : nouilles instantanées (ils fournissent gratuitement de l'eau chaude), sandwich, yakitoris, beignets, bento...

Autre astuce : descendez au sous-sol des grands magasins, où l'on trouve une multitude d'amuse-bouche, plats et dessert pour quelques yens.

4 -  Miser sur les visites gratuites

Ce n'est pas parce que l'on ne dispose pas d'un budget quotidien important, qu'il faut forcément tirer un trait sur les visites culturelles. Sachez qu'il existe de nombreux temples que l'on peut visiter gratuitement. Par ailleurs, l'Office national du tourisme japonais a répertorié sur son site toutes les entrées gratuites de musées, jardins ou monuments, à Tokyo et Kyoto. Vous n'avez plus qu'à piocher dans la liste !

5 - Enfourcher un vélo

Lorsque vous aurez atterri au Japon, vous le constaterez par vous-même, les Japonais sont fans de vélo. Seul impératif : rouler sur les trottoirs, la route étant interdite aux vélos. Dans certains centres-villes déclarés en zone piétonne, il vous faudra mettre pied à terre. 

Que ce soit à Tokyo, Kyoto ou Osaka, les magasins de locations de vélos se trouvent très facilement. Le deux roues deviendra donc votre meilleur allié pour découvrir la ville, et ses quartiers, en vous épargnant l'achat de nombreux tickets de métro dans une même journée.

Pour les garer, de nombreux parcs à vélo sont disséminés dans toutes les villes et peu onéreux.

A lire aussi