Tokyo, la capitale démesurée

Capitale la plus peuplée du monde, Tokyo fascine à la fois par sa modernité, sa vigueur, mais aussi sa diversité. Plongée au coeur de cette ville qui ne s’éteint jamais.

Avec ses 13 millions d’habitants intra-muros et ses 39 millions dans toute l’agglomération, Tokyo est la mégalopole la plus peuplée du monde. Si on l’imagine volontiers futuriste, surpeuplée, garnie de gratte-ciel tous plus hauts les uns que les autres, Tokyo désarçonne aussi le voyageur par le calme de certains de ses quartiers, aux allures provinciales.

DES QUARTIERS HÉTÉROCLITES

Divisée en 23 arrondissements, très facilement joignables par les transports en commun, l’ancienne Edo saura ravir tous ceux qui fouleront son sol. Quand les amateurs de manga et animés trouveront leur bonheur vers Nakano et Akihabara, les amoureux de buildings lèveront les yeux au ciel à Minato, tandis que les amateurs de shopping arpenteront volontiers Ginza. Tous se mettront d’accord à Shibuya crossing, le passage piéton le plus célèbre du monde. 

Mais Tokyo, c’est aussi des parcs, véritables poumons verts de cette ville hors-normes, où l’on peut entendre le champ des cigales une fois l’été venu : Ueno, Hama-Rikyu ou bien Shinjuku Gyoen pour ne citer qu’eux. Ou encore des quartiers où règne une petite vie de village, comme Yanaka ou Nezu, qui contrastent énormément avec les très animés Shinjuku ou Shibuya, où les néons brillent et la musique résonne jusqu’au bout de la nuit.

L’EFFERVESCENCE DE LA NUIT

La nuit. Encore un moyen de tenter de percer le mystère de la capitale nippone. Alors que les salarymen, costumes noirs et chemises blanches, quittent leur bureau, la ville commence à bruisser d’un petit brouhaha s’échappant des multiples bars et gargotes où l’on peut savourer pour quelques yens, des spécialités nippones. Les Japonais plutôt discrets, commencent alors à se dérider, et c’est là une toute autre facette de Tokyo qui s’offrira à ceux ayant osé pousser la porte de ces izakaya.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas une seule et unique Tokyo, mais bien une ville aux mille aspects, qu’il sera bien difficile de percer en un seul voyage…

A lire aussi