Que voir à Kyoto en 3 jours

Fidèle à la tradition nippone, cette ville, ancienne capitale impériale, saura vous charmer avec sa rivière, ses parcs et ses temples centenaires. Suivez le guide !

Si Kyoto a perdu son titre de capitale impériale, elle l'a troqué contre celui de capitale culturelle nippone. Car ici plus qu'ailleurs, la culture japonaise est reine. Entre les petits quartiers aux maisons traditionnelles, les fameux temples d'or et d'argent ou encore les rives de la rivière Kamogawa, tout ici transporte le voyageur dans un Japon d'antan.

Voici donc quelques incontournables à voir et à faire lors d'une visite de Kyoto.

1 - Enfourcher un fidèle destrier

Kyoto est une ville qui se prête particulièrement aux deux roues. N'hésitez donc pas à louer une bicyclette pour sillonner les petites rues traditionnelles de la ville, ou encore rouler le long de la rivière Kamogawa, qui coule en plein coeur de la ville.

2 - Se balader sur les collines de Ninzenzaka et Sannenzaka

Ces deux collines se situent dans le quartier historique de Higashiyama, à l'est de Kyoto. La circulation automobile y est restreinte ce qui rend la balade au milieu des petites rues bordées de maisons traditionnelles des plus agréables. Petit conseil : privilégiez une balade tôt le matin ou en fin d'après-midi.

3 - Flâner le long du chemin des philosophes

Le chemin des philosophes est une petite allée qui suit le canal du lac Biwa. Ce chemin est ainsi surnommé car Kitaro Nishida, un célèbre philosophe japonais du XXe siècle l'empruntait quotidiennement pour méditer. Bordé de cerisiers, ce chemin des philosophes est très couru au printemps, pour y admirer la floraison de ces arbres si chers aux Japonais.

4 - Être émerveillé à Fushimi Inari

Le nom ne vous dit peut-être rien mais vous le reconnaîtriez en un clin d'oeil. Fushimi Inari est un sanctuaire shinto dédié à la déesse du riz. On y accède en cheminant au travers de plus de 10 000 torii, des petits portiques shinto, oranges et noirs. Une petite randonnée époustouflante, que nous vous conseillons de faire au lever du jour pour plus de tranquillité.

5 - Passer les portes de la boutique Ippodo

Spécialiste du thé japonais, Ippodo, signifiant "le préservé", n'est pas un simple marchand de thés. Il est aussi un des garants de la préservation des techniques traditionnelles de production du thé. En passant les portes de cette boutique, c'est dans tout l'art du thé, dans ce qu'il a de plus traditionnel que vous plongerez.

6 - Dîner à Pontocho

En plein coeur de Kyoto, à quelques mètres à peine de la rivière Kamogawa, se trouve la petite ruelle Pontocho, éclairée, une fois le soir venu, par des lanternes de papier. Très étroite, elle est bordée par quelques bons restaurants, qui, pour certains, ont une terrasse surplombant la rivière une fois l'été arrivé.

A lire aussi