Comment prendre le métro à Tokyo ?

On le pense insurmontable tant les lignes sont multiples et les stations gigantesques. Pourtant voyager sous terre est (presque) un jeu d'enfant.

Le métro de Tokyo donne le vertige. Tentaculaire, il ne comprend pas moins de 13 lignes, qui desservent 290 stations, et est emprunté par plus de 9 millions de voyageurs chaque jour.

Prendre le métro lors d'une visite de Tokyo est un passage obligé. Avec ses nombreuses stations et ses 9 millions d'usagers quotidiens, il peut donner le vertige. Pourtant, une fois que l'on comprend ses rouages, prendre le métro dans la capitale japonaise devient aussi facile que dans n'importe quelle autre mégapole mondiale. 

1 - Acheter son ticket de métro

Au Japon, le tarif des trajets n'est pas unique. On paie en fonction de la distance qui sépare la station de départ et celle d'arrivée. Avec un prix plancher : 140 yen minimum.

Pour connaitre le tarif de votre voyage, il suffit de regarder le plan de métro situé au dessus des bornes d'achat des tickets. Sous le nom des stations figurent un chiffre, qui correspond au prix du ticket, pour une personne. Il ne vous reste ensuite qu'à appuyer sur le bouton correspondant à ce chiffre sur la borne, de valider, et de payer en insérant la monnaie dans la fente prévue à cet effet.

Bon à savoir : vous pouvez changer la langue grâce à un bouton situé en haut à droite de l'écran. Tout s'affichera alors en anglais.

Pour ceux qui ne voudraient pas s'encombrer avec l'achat de ticket à chaque trajet, il existe des cartes de transport prépayée, dénommée SUICA et PASMO (le nom varie en fonction de la compagnie qui les édite mais leur usage reste le même). Pour pouvoir voyager il vous suffira de créditer le montant de votre choix sur votre carte en l'insérant dans la machine et de payer.  Puis de poser tout simplement la carte sur les bornes permettant l'accès aux quais (pour les reconnaître il est écrit "IC"). Vous serez débité du prix du trajet une fois que vous aurez passé votre carte à la borne de sortie.

 2 - Se repérer sur les différentes lignes

Avant toute chose, il est utile de savoir que les noms des stations sont écrit à la fois en caractères japonais et en alphabet latin. Vous n'avez donc pas du tout besoin de maîtriser le Japonais pour vous déplacer.

Pour le reste, tout est histoire de couleur. À chaque ligne de métro correspond une couleur et une lettre (généralement la première lettre du nom de la ligne). Les stations, elles, comportent tout un numéro.

Pour vous repérer il vous faut donc connaître votre station de départ, celle d'arrivée, de trouver le chemin sur le plan puis, une fois dans le métro, guetter la lettre et le numéro correspondant à votre point de chute.

Par exemple si vous souhaitez vous rendre à la station Akihabara, il vous faudra trouver la ligne grise, correspondant à la ligne Hibiya. Et regarder son numéro : 15. Il ne vous reste plus qu'à guetter sur le plan de métro et sur les écrans à l'intérieur des wagons le "H15", qui correspond à la station à laquelle vous devez sortir.

3 - Les applis coup de pouce

Grâce à votre pocket wifi qui vous permet d'avoir internet où que vous soyez, vous pourrez consulter ces applications smartphone, dédié spécialement au métro tokyoïte.

  • Tokyo Metro : qui fournit, en plus des itinéraires, les cartes des différentes lignes de métro de la capitale.
  • Hyperdia : renseigne tous les horaires de tous les trains qui parcourent le Japon.
  • Tokyo Subway Navigation for Tourists : elle permet de vous indiquer l'itinéraire à suivre en fonction de votre gare de départ et d'arrivée, vous indique la station la plus proche et fonctionne même hors ligne.

Et si malgré tout vous êtes définitivement perdus, n'hésitez pas à demander votre chemin à un ou une Japonais.e qui vous fera un plaisir de vous aider.

A lire aussi